Eglantine

Que de naïveté dans ce sujet extrait d'un livre sur le film Microcosmos.  Le traitement à l'aquarelle n'est pas non plus des plus réussis.

Reste le souvenir de l'odeur du miel, les soirs de juin et de juillet, derrière la maison et le bruit des abeilles dans la pleine chaleur des après-midi.

Retour à la première page