s.s. nautilus
Journal de bord du Nautilus : 21/12/2020
Ce n'est pas la première fois que l'electro s'empare des "tubes" de la musique dite classique. C'est même une spécialité de certains collectifs comme Café Del Mar par exemple. Anne Dudley a également apporté sa contribution à cette revisite de certains grands thèmes et aussi grâce au dernier album des Art of Noise , le superbe The Seduction of Claude Debussy .

Cette fois c'est Thylacine qui rend hommage au grands compositeurs dans son dernier album Timeless et le moins que l'on puisse dire est que ça marche. Pour preuve ce très beau travail autour de la Gnossienne N°1 d'Erik Satie :


Et pour le plaisir des yeux et des oreilles :



Journal de bord du Nautilus : 06/11/2020
Une tendance inquiétante se profile encore amplifiée par la crise sanitaire actuelle. L'industrie du cinéma privilégie son offre de streaming au détriment du cinéma en salle. C'était vrai avec Netflix, ça l'est encore plus avec Disney.

Par exemple, un des derniers films de Kenneth Branagh , Artemis Fowl (2020) ne sort que sur la plateforme Disney+. Je ne sais pas ce que pouvait donner l'adaptation ciné de ce chef-d'oeuvre de la littérature fantastique jeunesse (plus puissant, à mon avis, qu'Harry Potter), mais le fait est que je ne pourrais pas le voir en salle.

C'est aussi vrai pour le dernier film des frères Coen , La ballade de Buster Scruggs qui n'est sorti que sur Netflix. De même le prochain Sofia Coppola , On the Rocks (2020) qui ne sort que sur Apple TV.

Disney a même indiqué qu'il va à terme ne plus sortir que ses "films" sur Disney+. Ce n'est pas que ça me gêne outre mesure que la nouvelle bouse Avengers ou StarWars ne sorte pas en salle mais ça risque de contaminer les autres compagnies qui pourraient privilégier la rentabilité (pas besoin de payer de distributeurs et tous les "clients" captifs casquent une montagne d'abonnements) à l'artistique.

Je propose donc que cette consommation cinémacdo n'utilise plus le terme de film mais netfilm par exemple tout comme McDo ne devraient pas pouvoir utiliser décemment le terme de restaurant.

Tant qu'il y aura encore des Villeneuve , Nolan ou Dupontel pour y croire encore, j'irai soutenir leur démarche dans les salles obscures.

Que vive le cinéma et qu'on puisse encore l'appeler le 7ème art...


Journal de bord du Nautilus : 19/05/2020
Un clip magnifique tiré de l'album VESSEL de Lorn :



Journal de bord du Nautilus : 24/03/2020
En ces temps confinés, une très bonne idée de Vicnet de la chaîne Stardust. Il propose une lecture de l'intégral du roman de Jules Vernes, "De la Terre à la Lune". Vicnet a bien fait les choses. Il y a même en description des liens vers les débuts de chapitres. Merci à lui. Pour faire passer le temps avec une histoire passionnante et une voix agréable. Courage à toutes et à tous et n'oubliez pas de sortir sur les balcons à 20h tous les soirs pour remercier celles et ceux sans qui rien ne serait possible...




Journal de bord du Nautilus : 11/03/2020
En ces temps troublés, rions un peu avec nos amis belges.

Delhaize, une grande enseigne du plat pays, propose une promotion amusante : pour l'achat de deux Corona, une Mort Subite offerte !

Personnellement je serai allé un cran plus loin. Au lieu de prendre les 2 pisses d'âne de Chichi, prenez directement une 75 de Mort Subite. Rien ne vaut une bonne gueuse lambic pour en finir...