s.s. nautilus
Journal de bord du Nautilus : 11/02/2021
La mode est au revival notamment les années 70 avec la sortie de la saison 3 des petits meurtres d'Agatha Christie dont les premiers épisodes font effectivement ressurgir de vieux souvenirs d'enfance (eh oui, ça ne nous rajeunit pas ;-). J'ai un petit faible pour cette série et le moins que l'on puisse dire est que la saison 3 démarre sur les chapeaux de roues (de R15). C'est drôle, bien filmé et les dialogues sont toujours aussi incisifs. Bref, une vraie réussite.

Autre série du même temps, sur Canal cette fois-ci mais contrairement aux plateformes fermées, type Netflix, un coffret DVD est disponible. Moins de streaming, plus d'écologie.




La série raconte sous forme humoristique la naissance du Groupe d’Étude des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés, le GEPAN. Cette division du CNES a été créer pour étudier et donner une explication rationnelle aux phénomènes OVNI qui ne sont multipliés à cette période.

Décidément, très actif en ce moment, c'est Thylacine qui assure la bande originale. Pour composer cette musique rétro-futuriste, il s'est enfermé pendant 2 semaines dans le temple au sens religieux du terme de la musique électronique, le SMEM (Swiss Museum for Electronic Music instruments) de Fribourg. Il a pu utiliser la playroom du musée pour composer une musique très moderne et envoutante sur instruments d"époque. Il a aussi fait appel à Yan Wagner, artiste éclectique et très doué, pour le morceau titre 1978.




À noter que le SMEM ouvre sa playroom à tous. C'est notamment ce qu'à pu faire LOOK MUM NO COMPUTER , un anglais complètement déjanté qui fait de la musique avec à peu près n'importe quoi qui contient un minimum d'électronique comme, par exemple, reproduire le son du logo THX à l'aide de 48 Gameboys !




Je recommande chaudement sa chaîne YouTube.